| Accueil | Blog | Contact ||| Aller au contenu | Aller aux catégories | Aller à la recherche | Aller au calendrier | Aller aux liens |

mercredi 19 sep 2007

L'ibisquilit
» zéro blabla

Le week-end des 8 et 9 septembre, il y avait bien sûr le rendez-vous des blogueurs à Bruxelles (le Yulbiz), la Nuit du Blues à Montignies-sur-Roc mais aussi Honnelles se découvre où des artisans ouvraient leur porte.
Et je viens de retrouver la carte de visite d'un atelier que j'ai visité le dimanche : l'Ibisquilit.

Nom pas franchement facile à prononcer (répètez-le 10 fois de suite, vous verrez, il se transformera rapidement en 'biscli' ou en 'bikini' :-) ) mais atelier ô combien intéressant. L'Ibisquilit ne se prononce pas ibiskiliT mais ibiskili. C'est un jeu de mot relatif au "dieu égyptien Thôt, représenté par un ibis, qui inventa l’écriture grâce à laquelle naquit le livre.", comprenez donc "l'Ibis qui lit".
Bref, fermons cette parenthèse MaîtreCapelloïstique.

Je ne soupçonnais pas qu'il y ait un tel atelier dans le coin. Il se situe à Fayt-le-Franc, à 5 kms de Dour.
C'est un atelier de reliure et de restauration de livres anciens.
On entre dans une petite pièce où sont entassés des centaines (milliers ?) de livres en tous genres et on est tout de suite happé par l'odeur de vieux livres, une vraie Madeleine de Proust.
On peut le visiter sur rendez-vous. Quelqu'un qui aime les livres doit obligatoirement y faire un tour.
Tous les renseignements sur leur site : http://users.skynet.be/ibisquilit/

On est loin du 'geek 2.0 master of web' là :-)

Publication > par kooolman, le mercredi 19 sep 2007 à 11:38 ::
Détails > zéro blabla :: zéro trackback :: [cat. General] :: billet #65624 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------

jeudi 23 nov 2006

Angre, des hauts et des abats (suite 2)
» zéro blabla

Message de 'Goéland' sur le forum Sauvons le bois d'Angre (http://www.service-webmaster.fr/service-forum/viewforum-579-1037.html)
Aujourd'hui, Elio Di Rupo a rendu visite à nos arbres et à la maison du parc "naturel".
Il a annoncé que le ministre en charge du dossier revoyait sa position et acceptait d'inscrire notre bois sur la liste de sauvegarde, ce qui veut dire que pendant un an, M. Simon ne peut plus rien faire sur le site. Ne pas oublier que sa première décision était basée sur une étude de 2001 qui faisait croire que le site n'était pas d'un intérêt majeur!
La vie, c'est parfois un peu fou, voire étonnant: il y a peu, le ministre D*. refusait ce que Elio a "imposé" aujourd'hui. Alors que le site n'a pas bougé, pas changé et a gardé toute sa valeur énorme.
A-t-il pris contact avant avec les employés compétents et passionnés de la maison du parc? Non.
J'ai bien peur qu'il s'agisse ici simplement de récupération (tardive) politique, le président du parc ne s'étant pas "beaucoup mobilisé" pour cette noble cause...
Une action contre la mobilisation des amoureux (vraiment) de la nature ? Je ne sais pas.
Ce lundi 27, conseil d'administration de Natagora: j'espère de tout mon coeur que l'on pourra continuer notre projet, de façon indépendante et toujours avec une vue à long terme.
Ce n'est qu'un beau combat, continuons le début (pas pour nous, pour ceux qui nous suivent).
* Daerden

Totalement d'accord avec lui, c'est une récupération politique. Néanmoins, voilà le bois épargné pour un an. Donc, récup' ou pas, dans ce cas je m'en tape, du moment que les tronçonneuses ne résonnent plus.

Publication > par kooolman, le jeudi 23 nov 2006 à 19:37 ::
Détails > zéro blabla :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #357 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   |   |   |   |   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------
Angre, des hauts et des abats (suite)
» 4 blablas

Ha ben voilà, je viens d'avoir l'info.
Elio Di Rupo ne viendrait pas demain mais aujourd'hui. Et il viendrait pour annoncer qu'il classe le bois !
La où personne n'a réussi, lui l'a fait.
Mais coment a-t-il fait ?
Ben, le seul qui aurait pû classer le bois en urgence est le seigneur du Zoulk, Michel Daerden du ... PS.
Michelounet a donc plié sous son chef "echtrordinaire" !

Publication > par kooolman, le jeudi 23 nov 2006 à 14:56 ::
Détails > 4 blablas :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #355 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   |   |   |   |   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------
Angre, des hauts et des abats
» zéro blabla

A Angre, depuis ce dernier billet, les choses ont bien évolué.

Les discussions étaient en cours, la coupe des arbres avaient été stoppées, le prix d'achat était évalué et chacun allait regarder dans son porte-feuille ce qu'il pouvait donner. Natagora, la Commune des Honnelles, la Région Wallonne, ... tous allait y aller de leur poche pour sauver ce poumon honnellois.

Mais bardaf, c'est l'embardée !
Le prix annoncé par Mr Simon, le propriétaire, était de 900.000€ ! Beaucoup trop cher pour tout le monde.
Pour rappel, il avait acheté le bois 600.000€ il n'y a pas si longtemps.
Toutefois, compte-tenu des taxes de cet achat, du prix qu'il aurait pû obtenir de l'exploitation et le "gel" du travail de son personnel, ce n'était pas non plus un prix trop exagéré.

Et les discussions ont reprises, en conseil communal, au Cabinet du Ministre de l'Agriculture Benoit Lutgen (CDH) avec notamment la participation de Carlo Di Antonio, député wallon et futur nouveau bourgmesss de Dour, commune voisine.

Et de ces négociations, en ressort à présent un pré-accord d'achat du bois pour 750.000€ + l'autorisation d'abattage des arbres dits "exotiques", c-à-d les espèces qui ne devraient pas se trouver là normalement (épicéa, douglass, ...).
C'est marrant ça "des arbres qui ne devraient pas se trouver là".
_ "Hé ben, qu'est-ce que vous foutez là, vous ? Allez hop, rentrez chez vous ! On ne veut pas de vous ici" dixit Jean-Marie ... LePin :)

Bref, les choses semblent se mettre en place et c'est tant mieux.

A présent, ce sont les petits comptes entre amis ennemis politicards qui se règlent.
Au dernier conseil communal, les uns attaquent les autres d'avoir endormi le dossier, de ne pas avoir fait assez attention au fait que le bois était à vendre, que Natagora a caché ses négociations d'achat jusqu'au dernier moment, blablabla... Comme d'habitude, on essaie de trouver le coupable au lieu de trouver une solution. Attitude archaïque mais ô combien ancrée dans les esprits de nos chers chères têtes grises (ou de mauvaise coloration).

Aujourd'hui, je lis dans mon canard préféré que, non seulement Natagora se défend en affirmant que la vente était publique et donc pouvant être connue de tous mais surtout que, demain, Elio Di Rupo viendra à Angre.
Pour quoi faire ?
Annoncer l'établissement du musée Duesberg en lieu et place du musée Verhaeren ?! :)
Tester le parcours Ravel ?
Acheter du vin chez Boucart ?

Va-t-il penser à prendre ses bottes ? :)

Publication > par kooolman, le jeudi 23 nov 2006 à 13:59 ::
Détails > zéro blabla :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #354 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   |   |   |   |   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------

vendredi 10 nov 2006

Un point sur le bois d'Angre
» zéro blabla

Il y a quelques jours, je vous parlais de la pétition et du forum créés afin de s'opposer au déboisement (+90ha) du bois d'Angre, dit 'Le Caillou-qui-bique'.

Et depuis dimanche passé, jour de rassemblement pour +200 personnes à l'entrée de ce bois, afin de manifester, les choses se sont précipitées.

Dimanche 05 nov :
le propriétaire de cette (grosse) parcelle de bois, monsieur Simon a répondu sans langue de... bois (elle était facile), aux questions des journalistes et citadins qui s'étaient regroupés.

(cliquez ici)


Un Simon peut en cacher un autre :)


Mardi 07 nov :
Carlo Di Antonio publie sur son blog le document qu'il va présenter, au parlement, aux Ministres Lutgen et Daerden afin d'essayer de classer en urgence le bois.

(cliquez ici)


Mercredi 08 nov :
Mauvaise nouvelle, Michel Daerden, l'empereur du zoulk, refuse d’entamer la procédure de classement. Bonne nouvelle, le Ministre Lutgen a obtenu de l’exploitant qu’il cesse dès aujourd’hui son travail dans le bois d’Angre.

(cliquez ici)


Jeudi 09 nov :
une solution est en vue, une réunion est programmée au cabinet du Ministre Lutgen.

(cliquez ici)


Et la situation s'est bien améliorée. Les coupes sont suspendues, Monsieur Simon estime la valeur de son bois, chacun regarde dans son porte-feuille et une nouvelle réunion est programmée mercredi prochain.

(cliquez ici)


N'en déplaise aux partisans socialistes dourois, un membre du pouvoir sortant en aurait-il fait autant? Pour une autre commune que la sienne en plus ?

'fin bon, ce que j'en dis moi hein :)

Publication > par kooolman, le vendredi 10 nov 2006 à 11:22 ::
Détails > zéro blabla :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #327 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   |   |   |   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------
« août 2010
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031