| Accueil | Blog | Contact ||| Aller au contenu | Aller aux catégories | Aller à la recherche | Aller au calendrier | Aller aux liens |

mercredi 24 jan 2007

Coolsaet out... pour du bon ?
» zéro blabla

Voilà, c'est fait, c'est signé, de la main de Jacqueline Gallant et de Didier Reynders, Marc Coolsaet ne fait plus partie du Mouvement Réformateur.

On n'en est plus à ça (à présent les dourois ont plus la tête tournée vers leur ... renouveau) mais bon, il fallait bien le signaler, depuis le temps que ça dure... [1]
Marc Coolsaet siègera donc sans doute en tant qu'indépendant au prochain Conseil Communal, ce lundi.

P.S. (ha ha) : Je ne cherche pas forcément l'exclu mais bon, je pense que LaProvince va en parler dans son édition de demain alors... :-)


[1]
  • 19.12.2006 : Jacqueline Gallant - Marc Coolsaet : chabadaba... boum ! : clic
  • 08.12.2006 : Dour - Marc Coolsaet out : clic
  • 24.11.2006 : Dour - élections communales - la dernière attaque du PS et de ... Marc Coolsaet ? : clic
  • 21.11.2006 : 16 sièges sur 25 : clic

Publication > par kooolman, le mercredi 24 jan 2007 à 22:55 ::
Détails > zéro blabla :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #440 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------

vendredi 8 dec 2006

Dour - Marc Coolsaet out
» zéro blabla

Ah oui, puisque je parle de chaussures, ça me fait penser aux chaussettes et donc aux élections communales douroises, allez savoir pourquoi. :)
Et donc à l'éviction de Marc Coolsaet du MR dourois.
Je ne sais pas si les journaux en parlent aujourd'hui (j'ai oublié d'aller chercher m'gazette), j'avais l'info depuis hier mais je ne pouvais en parler. Bref.

Tout le monde s'en doutait, Jacqueline Gallant l'a fait.
Le MR ne pouvait garder un de ses membres qui se mettait lui-même dans l'opposition alors que les deux autres avaient suivis la majorité DourRenouveau.

Marc Coolsaet avait déclaré qu'il ne voyait pas pourquoi il devrait quitter le parti, alors qu'il suivait ses idées et ses principes, mais Jacqueline Gallant, présidente de l’arrondissement MR de Mons, en a apparemment décidé autrement.
Marc Coolsaet siégera donc comme indépendant au conseil communal.

Publication > par kooolman, le vendredi 8 dec 2006 à 19:32 ::
Détails > zéro blabla :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #378 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------

mardi 5 dec 2006

Dour - conseil communal - 04.12.2006 - Qui a été le plus guignolesque ?
» 15 blablas

Hier soir se tenait donc les Conseils Communaux qui marquaient le départ des nouvelles mandatures. Partout dans le pays mais surtout à Dour où, décidément, il se passe toujours quelque chose de marrant. :)

Dans une salle du Centre Culturel plus que bondée, le début de séance a été du plus "sage". La foule a patiemment écouté les uns et les autres prêter serment, en a applaudit plus les uns que les autres (on se doutait tout de suite pour qui les gens étaient venus si nombreux), s'est exprimée pendant le discours de Pierre Tachenion et a ensuite assisté à "la surprise" que Carlo Di Antonio annoncait dans son blog. Entre parenthèse, j'ai gagné, c'était bien la venue de Saint-Nicolas, mais j'y reviendrai plus tard.

Bon, sur le déroulement du début de séance, je n'ai rien à dire. La dignité et le respect de la procédure ont prônés, le public est resté discret et la presse avait même l'air de s'ennuyer :)

Le discours piquant (de vérité ?) de Pierre Tachenion a, par contre, "mis le feu" au public. Venu en masse pour soutenir la cause de la nouvelle coalition, les spectateurs ne se sont pas fait prier pour intervenir à plusieurs reprises, oubliant par là tout le respect cité ci-plus haut.
J'ai aimé le "t'es cô plus biêt' que Daerden !" balancé par une spectatrice :) Très bon !

Par contre, j'ai parfois eu l'impression d'assister à un spectacle de Guignol.
  • "Oukilé le Tatach ?"
  • "Lààààààààààà"
  • "Et Bebel Noël, elle a reçu des sous-sous"
  • "Ouuuuuuhhhhhhh"
  • "Et Lolo Di Antonio, il est pas gentil"
  • "Ouuuuuuhhhhhhh"
  • "Et je vais en finir là"
  • "Aaaaaaahhhhhhh"
Pfouh, c'est la Star Ac' qui fait que les gens ont un tel besoin de spectacle ?
Enfin bref.

Revenons au discours. Et dans ce discours, rien de neuf ! Pierre Tachenion a, ni plus ni moins, relevé une nouvelle fois tous les arguments soulevés dans le tract toutes-boîtes, à la télé lors du recours introduit au Parlement Wallon et dans les journaux papiers.
Là où le courant (déjà bien électrique) n'est plus passé entre lui et le public (bien que cela fasse déjà bien longtemps que le courant ne passait plus :) ) c'est quand il s'en est pris à la vie privée d'Isabelle Noël.
Soyons clair, ce ne sont pas les idées qu'Isabelle Noël a aimé chez DourRenouveau. Si c'étaient vraiment les idées qui avaient un poids en politique, ça se saurait ! Non, ce sont les accointances et tout ce qui compose "l'officieux" qui ont réellement un poids.
Ses arguments, aussi respectables soient-ils, devaient s'arrêter là où la vie privée commence. Révéler les dettes de cette élue et sa liaison avec un membre Ecolo de Quiévrain, on s'en fout un peu. Cela ne nous regarde pas. Cela fait partie des choses officieuses qui font tout le "People, Voici, Paris Match" de la vie politique.
S'abaisser à ça est petit et regrettable. Mais bon, c'était bien l'endroit et le moment pour retaper sur le clou et montrer à tous qu'Yvon Harmegnies, c'est de l'histoire ancienne, Pierre Tachenion veut devenir un "chef" et faire du PS une opposition forte. Peut-être l'a-t-il fait d'une façon ... maladroite (jeu de mot ! très fin. Je rajoute 100 francs dans le nourin).

Bref bref, attendons de voir si Isabelle Noël méritait vraiment la place qu'on lui a refilée. Et attendons surtout le travail des nouveaux échevins qui ont, par la voix de leur chef de file, déjà pris certaines décisions plus que concrètes et "qui n'aura aucun impact financier" comme il l'a souligné.

Les voici :
Dès aujourd’hui je tiens néanmoins à prendre trois engagements immédiats et qui, comme vous allez vous en rendre compte, n’ont aucun impact financier.

Premier engagement : Répondre immédiatement aux dourois en terme d’écoute et de disponibilité.
Ecoute et disponibilité. Cela semble être la base de l’action politique locale et pourtant les plaintes à ce sujet sont nombreuses. Nous ne voulons plus rencontrer des citoyens déçus par leurs démarches restées vaines et sans lendemain.
Les échevins et moi-même serons très disponibles et dès mercredi matin une permanence sera mise en place à l’administration communale. Chaque jour entre 08h00 et 17h00 il y aura un responsable politique local à votre écoute.
Je vous rappelle que les nouveaux échevins ont tous pris des dispositions pour diminuer de moitié leur activité professionnelle et dès lors pouvoir pleinement remplir leur engagement communal.
Afin qu’il ne soit pas nécessaire de prendre un jour de congé pour nous rencontrer des permanences seront également organisées le mardi soir et le samedi matin.
Enfin, pour tenir compte des personnes plus âgées, ou qui ont des difficultés à se déplacer, des permanences auront également lieu les mardi dans chaque commune de l’entité.
J’affirme aussi qu’il n’y aura plus aucun courrier sans réponse, plus aucun chantier, si petit soit il, sans concertation préalable et permanente, aucune décision qui ne sera pas justifiée et expliquée aux citoyens concernés.
Dès le mois de mars, nous organiserons également dans chaque quartier de l’entité des réunions publiques regroupant un échevin, un responsable du service travaux et l’agent de quartier. Ces réunions permettront de détecter les problèmes du quartier et mettre en contact direct les principaux intervenants capables de les résoudre.
Ces mesures, toutes simples, et sans implication financière, devraient permettre d’établir un contact permanent entre les élus et les habitants de tous les quartiers de notre entité.

Second engagement : Transparence, information et pratique démocratique locale.
La transparence est fondamentale pour la démocratie.
Une action publique transparente est celle qui permet au citoyen de comprendre ce que font les autorités publiques, avec quels moyens, pourquoi elles le font et ce qu’elles prévoient de faire dans le futur.
La transparence impose également à l’intérieur des structures communales d’effectuer un contrôle et une évaluation de l’action politique et administrative, tant par les élus que par la population.
La pratique de la transparence exige une information publique de qualité et objective, rédigée dans un langage accessible au grand public.
En interne, l’information doit être structurée, synthétique, pertinente et accessible afin de permettre aux conseillers communaux de jouer pleinement leur rôle.
En cela, la transparence est essentielle pour la qualité et la régularité d’un débat constructif entre la majorité et l’opposition.
Très concrètement :
  • le journal communal va être revu pour être plus lisible et plus riche en informations, il sera ouvert à tous les partis y compris ceux de l’opposition et ce contrairement à ce qui a été pratiqué à Dour ces dix dernières années.
  • Le site web de la commune va être réorganisé pour favoriser le dialogue avec les élus. Le blog du bourgmestre et des échevins permettra un dialogue constant et permanent sur les problèmes ponctuels mais aussi le débat sur des idées et des propositions.
  • Le règlement d’ordre intérieur du conseil communal va être profondément modifié pour susciter le débat et faciliter le travail des élus. Fini les tracasseries en tout genre pour inscrire à l’ordre du jour une question ou un point même en dernière minute. Les conditions d’accès des citoyens à la prise de parole au conseil vont également être revues pour rendre plus facile cette démarche.
Troisième engagement : La responsabilisation et l’évaluation
La responsabilisation et l’évaluation seront appliquées à l’intérieur des structures tant communales que para-communales et concernera à la fois les élus et les fonctionnaires. La responsabilisation et l’évaluation nécessitent la définition claire et préalable des rôles et des droits et devoirs de chacun. Ceci permet en outre une meilleure prévention des risques de dysfonctionnements, la prise de mesures correctrices rapides.
Très concrètement ; chaque échevin, chaque responsable d’une asbl para communale établira un rapport annuel qu’il viendra discuter et défendre devant le conseil communal.
Plus globalement, une évaluation de l’action communale, avec débat au Conseil communal, sera effectuée fin 2009 c'est-à-dire à mi mandat.
L’évaluation est absolument nécessaire car nous ne sommes pas payés pour avoir raison. Nous sommes payés pour obtenir des résultats.

Voici donc, brièvement présentés, trois engagements importants qui vont guider notre action des prochaines années.
De gros engagements que la coalition sera-t-elle capable de tenir ? Cela va être dur je pense, mais voilà un acte courageux que l'on pourra juger concrètement d'ici quelques mois/années.

Je vous passe les discours de Claudine Coolsaet en pleures à la fin, submergée d'émotions en remerciant ses enfants et ses parents. Mooooonnn com' c'est biôôô ! ; celui d'Yvon Brogniez rappelant son parcours; le discours très "formaté" d'Alex Tromont, annoncant les raisons pour lesquelles le MR s'est rattaché à cette coalition; la façon dont Carlo Di Antonio a balayé le discours de Pierre Tachenion. "hé bien, j'ai bien fait de venir, j'ai bien ri".

Et donc, enfin, sont apparus Saint-Nicolas et Père Fouettard à qui Carlo Di Antonio a passé le micro, après avoir clôturé officiellement la séance. Et là, je me suis retourné vers mes amis et leur ai dit : "vous allez voir, le PS va se casser" et c'est ce qu'ils ont fait. Je ne suis pas devin mais c'est plutôt logique que l'opposition n'allait pas assister à ce spectacle qui, on l'a compris à la fin, avait pour but de remettre en mains-propres (oui, oui, c'est bien du PS que je parle :) ) la pétition DouroisEnColère.
Avant cela, ils ont lu une fable du renard (carlo di antonio), la cigogne (bob kabamba), le bouc (yvon brogniez, à cause de sa barbe) et de la belette (pierre tachenion). Puis ils ont remis la grande clef de Dour au nouveau bourgmestre, un boulier-compteur à Yvon Brogniez où même lui s'est trompé dans le comptage des boules bleues (plutôt drôle), une ancre à Bob Kabamba pour empêcher "la cigogne" de trop s'envoler vers l'Afrique et la fameuse pétition DouroisEnColère insérée dans ... une buse de cheminée au PS absent :) Père Fouettard a voulu la remettre aux journalistes mais aucun n'a voulu prendre cette responsabilité. Logique puisqu'ils sont sensés rester neutres.

J'ai eu du mal à comprendre, comme les journalistes "effarés" (est-ce le bon terme ?) d'ailleurs, d'assister à un tel spectacle. Alors, je ne vais pas enchaîner sur le débat "la politique est-elle un spectacle ?" blablabla, non mais bon 'fin bref, suis peut-être trop sérieux sur le coups :) je ne sais pas.

Et pour finir, un petit sondage.
Finalement, qui donc a été le plus ridicule ?
  • Pour Pierre Tachenion et son discours, tapez 1
  • Pour le public digne de la Star Ac', tapez 2
  • Pour Saint-Nicolas, tapez 3
  • Pour moi, pas taper, pas taper missieur siouplé.
Envoyez votre sms à qui vous voulez en précisant qu'il vient de /kooolman.net/ bien sûr :)

Et vous, quelles ont donc été vos réactions et impressions ? Pendant la séance, le discours de Tachenion, le discours de Claudine Coolsaet clôturé en pleures, d'Yvon Brogniez et son 5e (si je ne me trompe) mandat, d'Alex Tromont, de Carlo Di Antonio et de la manière dont il a balayé les accusations de Pierre tachenion, l'absence de discours de Marc Coolsaet (n'expliquant pas ses raisons de rester "fidèle" au PS, en devenant indépendant au Collège tout en restant au MR. C'est compliqué), la venue de Saint-Nicolas, la sortie du PS, ...

Publication > par kooolman, le mardi 5 dec 2006 à 10:40 ::
Détails > 15 blablas :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #374 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------

lundi 4 dec 2006

Dour - conseil communal - 04.12.2006 - C'est Guignol, c'est guignol !
» un blabla

Conseil Communal Dourois
Conseil Communal Dourois

J'en parlerai plus demain. Bonne nuit.

Publication > par kooolman, le lundi 4 dec 2006 à 23:41 ::
Détails > un blabla :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #373 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------

lundi 27 nov 2006

Journée du couillonné (suite)
» 3 blablas

Aaaah les joies de mon pseudo :) Est-il si compliqué d'écrire Kooolman avec 3 O ?
Oui ! TOUT LE MONDE se gourre !!! :)

Et Pierre Tachenion est également tombé dans le piège (qui n'en est pas un). Il m'avait répondu dès ce vendredi 24 à la suite de mon billet mais ayant écrit koolman avec 2 O, je n'ai rien reçu.
Aujourd'hui, il me réécrit et m'explique les tenants et aboutissants du pourquoi du comment et parce que bon hein ça va quoi.
Alors donc, je rectifie le tir. Oui, Pierre Tachenion connaît internet, oui, il connaît l'email, oui, il s'en sert et oui, il a accepté ma demande de réaliser un podcast vidéo prochainement. Grand merci de sa part.

Allez, tant que je suis à parler de Pierre Tachenion, je me risque à une analyse personnelle de se carrière politique :)
Portant un nom si "lourd", il devait se montrer à la hauteur de son père (qui a été bourgmestre de Dour). Et, à entendre les avis des 'anciens' (autour de moi, sur les blogs, ...), il n'a pas encore atteint son envergure et son charisme.
Non sans le vouloir, je suis sûr, mais a-t-il été trop longtemps dans l'ombre d'Yvon Harmegnies ?

Aussi, les évènements de ce dernier mois (le ralliement d'Isabelle Noël et la nouvelle coalition avec le MR) ont précipité le départ d'Yvon Harmegnies et donc le "couronnement" (enfin !) de Pierre Tachenion.
Je dis "enfin" car si, il y a quelques mois, les militants socialistes dourois avaient choisi Mr Tachenion au lieu de Mr Harmegnies, les élections auraient été tout autres.
Une "compétition" entre Carlo Di Antonio, Alex Tromont (qui lui aussi a "perdu" la tête de liste) et Pierre Tachenion, les élections auraient eu une autre gueule et une autre conclusion.
Non que je ne me réjouisse pas de la victoire de DourRenouveau mais les scores auaient été plus serrés et le PS serait encore au pouvoir maintenant. Tant pis pour eux ! Avec Yvon Harmegnies, tant pis pour nous ! :)

Je conclus mon dernier mail par "Faites du PS une opposition forte, car l’émulation dans les deux « camps » feront que Dour redeviendra plus fort". Ben vi, il ne lui reste plus QUE ça. Devenir un opposant fort. Bon, c'est clair qu'il ne faudra pas de bâtons ni de carottes à DourRenouveau pour s'investir dans l'avenir de Dour mais une émulation est toujours bonne.
C'est en pressant le charbon que l'on obtient un diamant (si, si, je l'ai vu dans Superman 3).

Et une émulation, Pierre Tachenion doit en créer une. Mais en premier lieu, dans SON parti !
C'est le parti socialiste en interne qui doit être secoué. Il doit s'entourer de personnes qui en veulent, de qualité et de connaissances suffisantes en politique (non, je ne veux pas rejoindre les socialistes :) ) pour redevenir un parti fort.

En fait, il doit devenir un Carlo Di Antonio... mouahahahah :)

Bon, bref, j'en finis là avec mon avis que personne n'avait demandé.

Tiens, si vous avez des questions que vous voudriez que je pose à M'sieur Tachenion lors du podcast vidéo, n'hésitez pas.

Publication > par kooolman, le lundi 27 nov 2006 à 18:35 ::
Détails > 3 blablas :: zéro trackback :: [cat. Dour] :: billet #361 :: lu 0 fois ::
Tags >   |   |   |   |   |   ::

------------------------------------------//fin//------------------------------------------
« août 2010
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031