Sous ce jeu de mot de dépravé se cache le mot "coquille" qui est utilisé en imprimerie ou en journalisme quand on remplace, par erreur, une lettre par une autre dans un mot, ce qui change parfois du tout au tout le sens d'une phrase.
Ex : "Belle femme à vendre ou à louer, très productive si on la cultive bien." Remplacez le 'm' par un 'r' dans femme, vous comprendrez mieux le sens premier de cette petite annonce.

L'origine de ce mot viendrait de l’expression moyen-âgeuse "vendre ses coquilles" qui signifie arnaquer. Expression inventée à la suite de la vente de fausses coquilles aux pélerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. (source = http://www.saint-jacques.info/coquille.html)

Je me suis intéressé à l'origine de ce mot après en avoir découvert une en bas du logiciel Windows Live Messenger :
erreur de texte (coquille) dans windows live messenger
(Oui, je discute avec quelqu'un qui a Nicola Sirkis comme avatar ! C'est une petite fille de 10 ans, qui l'a déjà rencontré deux fois et non... je ne suis pas Marc Dutroux ! :-) )

... et une autre dans la vidéo 'Jan et Jean' des journaux LeSoir et DeStandaard :
erreur de texte (coquille) dans une vidéo

Il y a 2 mois, j'en avais découvert une autre dans le plug-in Cocomment.

Bon, ce ne sont pas de vrais coquilles, certes, et ça peut arriver à tout le monde, moi le premier, de faire des fautes d'orthographe, ce qui énerve d'ailleurs certains lecteurs comme mon frère (champion de 'chiffres et des lettres', si si) mais men fou moua, Gcri kom je feu oki ?!
Vais créer un skyblog et je reviens ... :-/