Mardi dernier avait lieu la première réunion de quartier à l'école communale de Planty (Dour). Pour les rues :
Haiwis, Mitrecq, Bourguignon, Mirliton, Pairois, Alouette, Drève, Fauvette, Hourdoux, Jouveneau, Banot, Chaumière, Chêne Brûlé, Croix, Defuisseaux, Delporte, Fondsvarts, Fontaine Declaret, Gayolle, Grande, Grosseillers, Largillère, Marché, Plantis Jacquette, Pont St Jean, Rossignol, Ste Catherine, Tannerie, Constantin, Jardinier, Paté, Petit Pachy, Petit Village, Delval, Marcielle.
Je n'habite pas dans le coin mais curieux comme je suis, j'y ai quand même fait un petit tour.
Hé bien, c'était une bien bonne soirée où j'ai pû constater ce que je savais déjà à propos de Carlo, sa connaissance des dossiers et sa proximité face aux dourois. Bon, je ne vais pas m'étaler plus sur le sujet (sa femme m'en voudrait), le but étant de parler du contenu de la réunion mais voilà, c'était à souligner.

Bref bref, comme pour la réunion d'information sur les éoliennes, je vous livre les infos sous forme de prise de notes :
  • étaient présents : Isabelle Abrassart, Claudine Coolsaet, Carlo Di Antonio, Jean-Louis Allard, Jacky Detrain bref les 5 échevins mais aussi Isabelle Laurent (agent de ce quartier) et Guy Van machin (c'est le mari d'une amie d'enfance mais j'ai oublié son nom, scuseert m'sieur :-) ), le chef des agents de quartier.
  • à propos de la police de proximité, 3 agents viendront s'ajouter à l'effectif actuel. Qui va donc passer de 7 + 1 à 10 + 1 (le + 1 étant Guy Van bidule). Ces postes seront essentiellement attribués au secrétariat.
  • Carlo l'annonce en début de séance "nous ne règlerons pas de cas particuliers ce soir, le but est de parler du quartier."
  • le premier tir est donné sur la propreté des rues. Rappel de l'opération Raton-Laveur par Carlo. (Je vais arrêter de dire "par Carlo" parce que finalement c'est quasiment lui qui a tenu le micro tout le temps).
  • 8 ouvriers communaux composent l'équipe travaux/environnements dont 3 au parc à conteneurs.
  • à ce propos et après discussion avec les employés du parc, il s'avère qu'un des ouvriers pourrait se libérer quelques heures par jour afin d'intervenir rapidement (grâce à un véhicule labellisé "brigade verte"') pour retirer des dépôts sauvages ou nettoyer la chaussée, ...
  • Il y a 15 jours, l'équipe dénombrait 119 dépôts sauvages.
  • l'équipe sera renforcée et passera de 8 à 17 ouvriers grâce à une nouvelle entreprise d'insertion (en collaboration avec le CPAS).
  • ces ouvriers seront essentiellement engagés afin de réparer les trottoirs dourois.
  • le budget des "trottoirs" passe cette année de 125.000€ à 200.000€
  • souvenir de la guerre 40-45 ? certains "vieux" ont proposés de pratiquer la délation quand ils voient un promeneur laisser déféquer son chien sur leur trottoir.
  • Carlo leur a proposé de faire une analyse ADN de la crotte afin de découvrir de quel chien elle provient :-)
  • un citoyen a demandé à avoir un organigramme du personnel communal afin de savoir à qui s'adresser. Rappel que les échevins tiennent des permanences et que l'agent de quartier peut aussi être interpellé.
  • question personnelle au conseil communal : auparavant, quand il était question d'une question personnelle, le citoyen pouvait poser sa question et le bourgmestre y répondait, point barre. A présent, n'importe qui peut y répondre (comprenez les échevins et conseillers) et le citoyen peut même leur répondre... incroyable ti ! On appelle ça un dialogue, ça paraît simple comme ça mais ce n'était pas dans les statuts précédents :-/
  • la commune va acheter un nouveau véhicule pour le transport social (appelé vulgairement, le transport des "vieux" :-) ). Le véhicule actuel, une Lada, rendant l'âme... non allez, tu m'étonnes ?! La Lada étant quand même la seule voiture possédant un chauffage sur le parc-choc arrière... pour ne pas avoir froid aux mains en la poussant l'hiver ! :-)
  • un citoyen félicite la décision d'ouvrir le journal communal à tous les partis et déplore le texte négatif de Pierre Tachenion. Carlo rappelle qu'il avait été décidé avec toutes les têtes de liste de pratiquer de la sorte. Il paraît donc "bizarre" que Tachenion déplore le contraire. Et souligne qu'il n'intervient en rien dans la rédaction et correction de ces billets. Seule la secrétaire communale pourrait interpeller les rédacteurs si des personnes étaient atteintes dans leur intégrité, etc...
  • de retour sur le sujet des trottoirs, il va dorénavant être établi une convention avec les sociétés extérieurs effectuant des travaux sur la commune afin que, quand des dégâts surgissent, elles interviennent.
  • hop là, retour sur les poubelles et l'augmentation de la taxe communale. aucune grande nouvelle à part que Carlo va racheter les sacs que sa maman n'aura pas "consommer" :-)
  • Ah aussi que les poubelles de la rue des Andrieux à Elouges sont constamment remplies. C'est génial vous me direz. Bin, oui et non. Oui parce que cela prouve que les gens sont propres mais non parce que les ouvriers ont à peine ramasser les déchets que le lendemain elles sont à nouveau pleines.
  • bon plan : 1 kilo de canettes pourrait vous rapporter 0.50€ !
  • un plan de mobilité (de toute la commune) va avoir lieu. un auteur de projet a été désigné la semaine dernière. durée de l'étude : 1 an ! oufti, c'est long !
  • le changement de côté de stationnement le 1 et le 15 du mois sera peut-être supprimé et remplacé par des ilôts de stationnement et/ou chicanes. j'avoue n'avoir pas tout suivi à ce moment, discutant avec mon voisin :-)
  • brûler des plastiques dans le jardin : c'est dangereux pour la santé et mauvais pour l'environnement mais certains persistent quand même à le faire. Hé ben, peut-être plus pour longtemps, gnac gnac :-C ! Parce que va bientôt arriver ... le sanctionnateur !
  • Un constatateur pourra ... constater que machin-bidule brûle du plastique dans son jardin. Il lui tapera sur les doigts et s'il recommence, il collectera toutes les preuves et en fera part au sanctionnateur qui lui, lui tapera encore plus sur les doigts à l'aide d'un procés-verbal. Auparavant, il n'y avait pas de moyens de sanctions. A présent, du début de la procédure par le constatateur jusqu'au jugement par le sanctionnateur, il ne s'écoulera que 2 mois. Procédure très rapide donc.
  • petite parenthèse : pendant de (trop) longues minutes, la réunion a été interrompue par un gars qui déblatérerait sur son cas personnel. Ce qui m'a bien fait rire c'est de connaître son nom. Pour Carlo (du CDH je rappelle) se faire emmerder par un gars qui s'appelle Dorange, c'est quand même bien drôle non ? LOL
  • les stewards urbains ont constatés une grosse partie de ce qui n'allait pas dans la commune. ex : trottoirs détériorés, bâtiments abandonnés, taudis, ... et les ont répercutés au collège communal.
  • les fêtes scolaires se dérouleront dans les écoles et non plus au Centre Culturel. Une manière de replacer ces fêtes dans leur quartier.
  • des patrouilles policières pédestres devraient être organisées.
  • un plan d'élagage va être établi et débutera prochainement.
  • la camion qui est entré dans une façade le matin de Noël était en fait le camion à nacelle qui servait à l'élagage d'où le retard encourrut.
  • autre petite parenthèse : j'ai appris que l'ouvrier communal qui avait été engagé en tant qu'élagueur vient de déposer un certificat médical pour... vertiges !!! mouahahahha !!! Doit-on en rire ou en pleurer ?! :-/
  • certains "dossiers" dourois sont en justice : le conducteur qui est rentré dans la pilastre de l'entrée du parc (dour), la maison ayant pris feu et qui a dû être abattue à la rue Pairois (dour), ...Il est donc obligatoire d'attendre avant de faire quoi que ce soit. Toutefois, les services communaux vont acheter des panneaux métalliques (comme à la gare de Mons) qui seront placés devant la maison abattue afin de cacher les gravas.
  • le rond-point de la rue d'Offignies (dour) : les travaux ne devraient débuter que début 2008 si tout va bien.
  • sous-traitance des travaux : des entreprises tels qu'Electrabel, SWDE, ... sous-traitent leurs petits travaux dans les communes. Et donc, il est quasiment impossible pour les pouvoirs communaux d'avoir un contact privilégié avec un responsable. En gros, l'échevin des travaux se retrouve dans la même situation que n'importe qui quand il téléphone à la help-desk. On le fait patienter pour finalement tomber sur quelqu'un qui n'y connaît rien. Hum... c'est normal ça ?
  • l'étude de marché lors de travaux communaux : quand il s'agit de petits travaux, la commune peut négocier avec les "artisans" du coin. Mais quand il s'agit de gros travaux, la commune doit publier un cahier des charges qui sera acheté par les entreprises. Celles-ci proposeront dans des enveloppes cachetées leur devis. Les responsables communaux ouvriront, en public, ces enveloppes anonymes (la loi empêchant de connaître l'identité des entreprises) et sur base de leur propre cahier des charges détermineront qui a remporté le marché. S'il s'agit d'une entreprise malhonnête, tant pis ! Elle aura remporter l'étude de marché et la commune devra faire avec.
  • Parlons sous-sous : Avant tout, ne prenez pas ces chiffres pour... argent comptant (jeu de mot :-) ), je ne pense pas m'être trompé mais c'est toujours possible. Dour peut emprunter jusqu'à 2.000.000€ par an. 200.000€ le seront pour les trottoirs et 600.000€ pour le cimetière qui doit être agrandit. La commune possède un boni de 6.500.000€ mais ne veut pas y toucher pour l'instant. Sauf pour Belle-Vue où, si les "contributions" y sont implantées, elle y investira 1.000.000€. Mais, c'est 200.000€ par an de location qui rentreront dans les caisses. Donc, en 5 ans, l'investissement sera amorti. Bon placement donc.
  • le marché de Dour : aaaah, enfin on aborde ce sujet, y'avait longtemps LOL Se fendant, le sourire en coin, d'un "y'a un changement au marché ?" :-) , Carlo explique le projet qui va peut-être (sûrement) être développé.
  • des caméras vont être placées sur la grand parking et la grand-place. personne ne sera derrière mais si un évènement s'y produit, il sera possible de les consulter.
  • c'est confirmé, l'idée d'un nouveau complexe sportif sur le grand parking ne sera pas retenue.
  • et à ce moment, le regard finaud, Carlo lance une idée. "Et si on fermait, un jour d'été, la grand-rue afin d'y pratiquer des sports de rue ?" Et c'est là qu'il est fort le Carlo, c'est qu'il lance cette idée avec le petit sourire en coin et l'oeil malicieux d'un gamin qui vient de faire un bon coups. Hop, v'la que j'te glisse une chtite idée comme ça, en passant, sans vraiment l'affirmer mais qui, comme toute bonne rumeur, va parcourir les oreilles de chaque dourois pour ensuite en évaluer les retombées. Un vrai communiquant ce gars. Ceci dit... bonne idée :-)
  • les commerçants dourois voudraient que l'on rétablisse la zone bleue de stationnement (2h maximum). Not' bourgmesss le dit clairement : "s'ils le veulent, je peux le faire, mais qu'ils ne s'en mordent pas les doigts par après". C'est à une société privée que la surveillance serait déléguée. Beaucoup de citoyens présents ne trouvent pas cette idée très bonnes.
  • et pourquoi pas le stationnement payant dans les rues douroises afin de favoriser les parkings gratuits ? pas de réponse précise. Ca sent la fin de réunion :-)
  • le parking du magasin Ballez pourrait être utilisé, les négociations sont en cours.
  • un projet pourrait voir le jour derrière les batîments des "contributions" actuels et Hubo : la construction de 80 logements, 2 rues, parking, ... Le projet est à l'étude mais à l'air très intéressant. A voir la tête de l'ami Detrain, c'est même un projet très intéressant.
  • la réparation des grilles du parc (qui sont bien, comme un des lecteurs du blog de not' bourgmesss l'affirmait, le dernier vestige du château de Dour du 18e siècle) devrait coûter 59.000€. Le dossier est en justice comme dit précédemment.
  • la fontaine devrait être remise en route après la rénovation de l'église.
  • la plaine de jeu durera 7 semaines au lieu de 4.
  • à l'ancienne conciergerie de Moranfayt, 4 apparts, 2 studios + 1 conciergerie seront construits. la grille sera reculée afin d'être "à rue" et non dans l'école.
Voilà, une réunion où, vous l'aurez remarqué, les sujets sautaient du coq à l'âne. J'ai essayé de regrouper tout ça mais ce fût dur. A remarquer aussi, le peu de propositions/questions sur le quartier même (à part lors de la discussion sur le plan de mobilité), plutôt sur Dour en général.

Autre remarque, c'est combien les gens ont un besoin de parler. Malheureusement la manière n'est pas toujours là. Ils râlent (bonne attitude, c'est la meilleure manière de se faire entendre) mais en gueulant ("on est dourois ou on ne l'est pas", vous me direz !). Les dourois n'ont plus l'habitude de dialoguer. Ils ont envie de participer à la vie de leur commune, au "renouveau" et ce genre de réunion, c'est certain, y participera.