Avant-propos : ceci est peut-être une fiction :-)
Avant-propos 2 : pour les non-dourois, j'ai ajouté des notes explicatives, numérotées entre [] dans le texte, en bas de page.

Bonjour Monsieur Coolsaet
Bonjour m'fieu
Comment allez-vous ?
Boh ça va ça va. Et toi couilleman ?
euh... Kooolman. On dit Kooolman avec 1 K et 3 O, j'y tiens.
Mmmh, c'est parce que tu racontes fac' des couillonnades alors je pensais...
Déjà vous pensez, c'est bien.
Hé 'tention hein, j'ai entendu parler de l'histoire des chaussettes de mon ami Yvon. Vais pas m'laisser avoir moi.[1]
Oui bon d'accord. Si on passait aux questions ?
Si tu veux, même pô peur.
Ok, tout d'abord, pourquoi étiez-vous absent au conseil communal dourois de ce lundi 29 janvier ?
Boh tsé j'suis indépendant hein. [2]
... oui et ?
Béh 'tin, j'fais c'que j'veux moi, j'suis indépendant. M'en fous moi, la vie m'appartient, je suis libre, comme Max.
Qui est Max ? Votre chien ?
Non, la chanson d'Hervé Christiani. Il est pas mort lui d'ailleurs ?
Beuh.
Beuh aussi comme tu dis. M'en fous d'façon, j'suis indépendant.

Hé bien justement, comment cela se fait-ce (fesse ?) que vous siégiez à présent en tant qu'indépendant ?
Tu l'sais hein, c'est toi qui l'a dit le premier sur ton ploc.[3]
Mon blog.
Oui 'fin. Tu l'as dit avant même je ne le saches. Comment t'as fait d'ailleurs ?
J'ai aussi mes sbires (©YH) ;-) [4] Bon, pour nos lecteurs, pourriez-vous faire un bref historique ?
Béh c'est l'autre là, la Galant qui m'a viré.
La Callas ?
Non, la Galant, Jacqueline Galant, mon ex chère et tendre présidente de la section MR de Mons-Borinage.
Ah oui, Jaq ?
Jack Russell, je l'appelle maintenant (rire)

Elle vous a viré du MR dourois parce que vous ne vouliez pas suivre la nouvelle coalition DourRenouveau-MR ?
Pfffh. Tu parles d'une coalition, un coups tordu oui. Avec Yvon (ndla : Yvon Harmegnies), on se disait qu'on allait casser la baraque. Et on l'a cassée ! La baraque à frite hein, me suis assis et pouf le banc à basculé et poum plus d'baraque à frite.
Mais qu'est-ce que vous me racontez là ?
Oui pardon je m'égare, j'suis indépendant, j'men fous.
Je ne comprend rien m'sieur Coolsaet !
Moi non plus. Si t'as d'autres questions, va voir Raoul Moury, c'est lui qui me rattrape à chaque fois que je dis une bêtise.
Il ne le fera plus.
Ah oui j'suis con, question d'habitude, scuse-moi m'biau.

Ok, reprenons alors. Avec m'sieur Harmegnies vous alliez donc reformer la même coalition d'avant le 08octobre, c'est ça ?
Ben oui et c'est cô une femme qui a tout squetté !
Isabelle Noël ? [5]
Ben oui qui d'autre ?
Vous avez quelque chose contre les femmes ?
Boh non, sauf quand elles sont en politique quoi.
N'allons pas plus loin sur ce sujet à polémique voulez-vous ?
Comme tu veux m'fieu, c'est toi l'interwou... l'intréviuv... l'intervouveur... celui qui me pose les questions.

Donc, si je résume bien votre pensée, plutôt mourir que de trahir m'sieur Harmegnies ?
Bah, je pourrai tout faire pour ce mec. Je l'aime qu'est-ce tu veux ?!
Ouhla, que de mots doux !
C'est comme ça, on s'aime et c'est tout. M'en fous j'suis indépendant.
On le saura que vous êtes indépendant.
Il le faut. Je compte bien le médiatiser d'ailleurs. La prochaine fois que je vais à TéléMB, j'arrive bourré, paraît que ça marche.
Il paraît oui. Mais faudra prévoir des écrans 16:9 pour Youtube alors.
Comprend pas.
euh... non, passons.

Mais que vous a fait Yvon Harmegnies pour que vous l'aimiez autant ?
Sais pas expliquer, demande à Moury... ah béh non j'suis con...
Que de réalisme :-)
Ah ça, c'est ma logique présidentielle. C'est le Président Harmegnies qui m'a dit : "Marc, le paysage politique locale a changé." J'ai compris cela. Ces grands accords echtraordinaires, je ne voulais pas en faire partie. Hé, l'ambition à mon âge hein ! Alors j'ai préféré rester, pour faire chier mon monde. [6]
Au moins c'est clair.
Tu sais, je n'ai pas l'habitude d'être clair et précis alors maintenant que je sais ce que je veux, je m'empresse de le dire hein.
Vous avez raison.
Merci m'fieu.

M'sieur Harmegnies a quitté la politique locale mais reste député.
Ben oui, il a su se placer plus tôt. Fin stratège mon Yvon, je l'aime. Il est beau.
Ouhla, hé hé, ça va aller ?
Que veux-tu, quand je pense à lui, je vois la vie en rose. En rose ! Hoho, t'as compris... uh uh uh, en rose... ahahah... (il s'étouffe)
Vous voulez un verre d'eau ?
Hé, pas d'insulte hein !
Oh pardon. Bon, on peut revenir à mon interview ?
(râclement de gorge) ouai vas-y, j't'écoute si j'veux d'façon, m'en fous j'suis indépendant.

Ok, c'est gentil. Que pensez-vous de l'idée du marché le samedi après-midi ? [7]
M'en fous.
Mais encore ?
M'en fous j'te dis.
Pourquoi ? C'est quand même un changement important dans les habitudes des dourois.
N'insiste pas, j'm'en fous j'te dis. Le samedi après-midi, je fais les poussières sur les assiettes en porcelaine de ma femme.
Ah ? Et c'est passionnant ?
C'est fou, je me découvre une nouvelle passion.
Vous vous emmerdez donc tant que ça depuis que vous n'êtes plus échevin ?
... oui j'déprime. Mes enseignants me manquent.
Vous êtiez échevin de l'enseignement.
Ouaip, je m'occupais du mammouth.
L'enseignement dourois est un peu à votre image alors ?
Comprend pas.
Pas grave, passons.

Allez dernière question.
Il est temps !
Pourquoi, vous êtes préssé ?
T'as vu l'heure ? J'ai deux vaisseliers à epousseter moi. J'ai des responsabilités. J'suis indépendant moi.
Oki, je me dépêche alors. Dernière question donc : "Comment voyez-vous l'avenir de Dour ?"
Boh alors là, t'en as encore beaucoup des comme ça ? (rire, gloussement, étouffement) M'en fous de Dour, je déménage ! Je vais vivre sur une île perdue avec mon Yvon. J'ai déjà les billets. On part à l'inconnu. Vivre nu et jouer du youkoulélé, voilà mon avenir. Dour je m'en tape. Dans l'état qu'on l'a laissé, j'vais t'dire, y'a plus qu'à tout raser et reconstruire hein !
Vous êtes dur.
Yvon me le dit tout le temps !
Hum... oui d'accord. Hé bien merci m'sieur Coolsaet pour cet interview exclusive. Et bonnes vacances sur votre île paradisiaque.
Merci m'fieu mais c'est pas l'autre bout du monde hein.
Ah bon, et c'est où précisément ?
Coxyde !
Ah oui quand même ! Bon ben, bonne chance alors.
T'inquiètes pas pour moi va, avec Yvon on prépare un truc, on ne restera pas longtemps à jouer les Robinson.
Ah bon ?
Ouaip, n'en parle pas sur ton plouc hein...
Mon blog !
Oui ho, m'en fous moi. Bref, n'en parle pas mais on compte balancer des avions en papier contre la Maison Communale façon 11 septembre dourois tu vois ?
C'est nul.
Ouai ben les idées et nous hein. On n'a trouvé que ça alors. Le plus dur à trouver c'est un expert en origami. On a demandé un subside à la Région Wallonne sur le budget 'festivités et feu d'artifice', tu parles d'un feu d'artifice ! On attend la réponse du Ministre qui enverra sa décision à la Chambre des études d'incidence qui elle-même fera parvenir un courrier au parlement des eaux et travaux afin d'obtenir l'accord du président de l'inter-communale-régionale-nationale-fédérale de la Wallonie-sud.
Mais Dour ne fait pas partie du sud de la Wallonie ?!
...
Ben non, elle n'en fait pas partie.
... et merde, on a cô merdé sur ce coups. Pfffh, demanderais à Moury, il saura quoi faire... ah non merde ! Rahlala, on est foutu quoi.
Comme vous dites. Merci quand même pour cet interview remarquable.
Ouai ouai c'est ça.
A bientôt ?
Sûrement, je compte créer un plug moi aussi.
Un blog !!!
Ouai, un bug rôôôh. C'est l'avenir ça.
A qui le dites-vous. Bon allez, je pars maintenant.
Ouai ouai à bientôt m'fieu.

Voilà, j'ai donc quitté m'sieur Coolsaet, seul et abandonné de tous. Regardant ses billets d'avion pour Youkouléléland, frémissant à l'idée d'inviter son grand ami Yvon à le rejoindre. Pensant déjà aux cocktails houblonneux qu'il préparerait sur une plage de sable fin. Loin de toutes préoccupations et tracas dourois. C'est beau un aventurier !


[1] Une polémique avait éclaté à Dour suite à un mail que m'avait envoyé Yvon Harmegnies et sutrout une phrase qu'il avait répétée lors de l'inauguration de la salle de sport peu avant les élections communales du 08 octobre 2006.
[2] suite au refus de m'sieur Coolsaet de faire partie de la coalition DourRenouveau-MR, il a été viré du parti par Jacqueline Galant.
[3] le billet a été publié le 08 décembre 2006
[4] dans le journal LaProvince, Yvon Harmegnies avait qualifié les personnes qui travaillent avec Carlo Di Antonio de sbires. Définition du Petit Robert 2007 : 1. anciennement : agent de police en Italie / 2. mod péj : policier . Homme de main, personnage qui exerce des violences au service de quelqu’un, d’un pouvoir oppressif.
[5] Isabelle Noël a quitté le parti socialiste pour rejoindre en indépendante, elle aussi, la coalition DourRenouveau-MR.
[6] extrait de la vidéo de l'empereur du zoulk : Michel Daerden le soir des élections communales du 08 octobre 2006.
[7] idée lancée via le blog de Carlo Di Antonio, le bourgmestre de Dour : cliquez ici