Aaaah les joies de mon pseudo :) Est-il si compliqué d'écrire Kooolman avec 3 O ?
Oui ! TOUT LE MONDE se gourre !!! :)

Et Pierre Tachenion est également tombé dans le piège (qui n'en est pas un). Il m'avait répondu dès ce vendredi 24 à la suite de mon billet mais ayant écrit koolman avec 2 O, je n'ai rien reçu.
Aujourd'hui, il me réécrit et m'explique les tenants et aboutissants du pourquoi du comment et parce que bon hein ça va quoi.
Alors donc, je rectifie le tir. Oui, Pierre Tachenion connaît internet, oui, il connaît l'email, oui, il s'en sert et oui, il a accepté ma demande de réaliser un podcast vidéo prochainement. Grand merci de sa part.

Allez, tant que je suis à parler de Pierre Tachenion, je me risque à une analyse personnelle de se carrière politique :)
Portant un nom si "lourd", il devait se montrer à la hauteur de son père (qui a été bourgmestre de Dour). Et, à entendre les avis des 'anciens' (autour de moi, sur les blogs, ...), il n'a pas encore atteint son envergure et son charisme.
Non sans le vouloir, je suis sûr, mais a-t-il été trop longtemps dans l'ombre d'Yvon Harmegnies ?

Aussi, les évènements de ce dernier mois (le ralliement d'Isabelle Noël et la nouvelle coalition avec le MR) ont précipité le départ d'Yvon Harmegnies et donc le "couronnement" (enfin !) de Pierre Tachenion.
Je dis "enfin" car si, il y a quelques mois, les militants socialistes dourois avaient choisi Mr Tachenion au lieu de Mr Harmegnies, les élections auraient été tout autres.
Une "compétition" entre Carlo Di Antonio, Alex Tromont (qui lui aussi a "perdu" la tête de liste) et Pierre Tachenion, les élections auraient eu une autre gueule et une autre conclusion.
Non que je ne me réjouisse pas de la victoire de DourRenouveau mais les scores auaient été plus serrés et le PS serait encore au pouvoir maintenant. Tant pis pour eux ! Avec Yvon Harmegnies, tant pis pour nous ! :)

Je conclus mon dernier mail par "Faites du PS une opposition forte, car l’émulation dans les deux « camps » feront que Dour redeviendra plus fort". Ben vi, il ne lui reste plus QUE ça. Devenir un opposant fort. Bon, c'est clair qu'il ne faudra pas de bâtons ni de carottes à DourRenouveau pour s'investir dans l'avenir de Dour mais une émulation est toujours bonne.
C'est en pressant le charbon que l'on obtient un diamant (si, si, je l'ai vu dans Superman 3).

Et une émulation, Pierre Tachenion doit en créer une. Mais en premier lieu, dans SON parti !
C'est le parti socialiste en interne qui doit être secoué. Il doit s'entourer de personnes qui en veulent, de qualité et de connaissances suffisantes en politique (non, je ne veux pas rejoindre les socialistes :) ) pour redevenir un parti fort.

En fait, il doit devenir un Carlo Di Antonio... mouahahahah :)

Bon, bref, j'en finis là avec mon avis que personne n'avait demandé.

Tiens, si vous avez des questions que vous voudriez que je pose à M'sieur Tachenion lors du podcast vidéo, n'hésitez pas.