Avant-propos :
tout d'abord, je précise que si vous n'êtes ni dourois (ou des communes alentours), ni journaliste de LaProvince, ni politicard, ni intéressé ne fût-ce qu'une once par la politique, locale qui plus est, ... passez votre chemin. Allez visiter ceci, c'est marrant et bien fait.
Si pas, lisez la suite :)

Ce n'est pas la première fois, mais je viens de m'auto-censurer sur ce blog. Du moins, je me suis retenu de placer ici un photo-montage d'un de nos édiles dourois dont la 'journée du couillonné'* lui aurait assez bien correspondu.

Les dourois devraient facilement trouver de qui je parle, lui qui vient de reprendre les rênes (que la 'mère Noël' a lâchés il y a un mois pour retrouver Père Fouettard et Saint-Antoine) d'un parti dont son papa spiritu(eux)el a déjà lâché avant même l'arrivée des cadeaux (qui passent le 04 décembre à Dour, pas le 05) et avant lui, son papa, naturel cette fois, il y a bien des années. Papa dont ma... maman me dit toujours le plus grand bien et c'est d'ailleurs pour ça qu'elle n'a pas pû voter Carlo, pour respect envers la gentillesse du fils et la droiture, bien que de gauche, du papa. Comme quoi, un vote ne tient pas à grand chose.
(hé bien, que de jeux de mots dans ce paragraphe :) )

Et c'est pour cela que je me suis abstenu de publier la photo car, foncièrement, je n'ai rien à lui reprocher.
En tant qu'échevin, il a apparemment bien fait son boulot, il aurait certainement sûrement pu en faire plus mais l'esprit laxiste et auto-suffisant général l'ont sans doute influencé dans le même sens (il n'allait quand même pas se battre pour un parti alors qu'il était en dispute désaccord avec son chef de parti ! :)
Je rajoute même que sa gentillesse et sa suffisance (encore une fois) l'ont certainement empêchés de devenir plus tôt le chef de file d'un parti qui aurait pu rester au pouvoir encore bien des années s'il n'avait souffert du dit laxisme et de cette auto-satisfaction débordante.

Bref, bref, bref. S'abstenir de publier, même sous le billet de l'humour, ou pas, le fallait-il ? Beuh... rien je n'en sais et m'importe peu (je parle comme Yodah).

Je lui ai envoyé un mail dernièrement pour lui demander son avis sur le recours introduit au Parlement Wallon par lui-même et ses co-listiers mais je n'ai toujours reçu aucune réponse. Il préfère certainement parler à la télévision, le public est plus nombreux (quoique ? mes stats remontent fameusement :) ).

Depuis l'affaire des "chaussettes du bourgmesss'", les politicards locaux auraient-ils peur de parler avec moi ? Ou s'en foutent-ils ?
Je ne le pense pas ! Car certains le font, par mail et même par Msn Messenger.

Je précisais dans son mail (celui envoyé à Pierre Tachenion. Tous les dourois auront compris de qui je parlais) que nos courriers échangés resteraient confidentiels et c'est la vérité. Car si je dis dans mon mail que nos échanges resteront confidentiels, ils le resteront. C'est la loi qui m'y oblige. Je ne publie une information que j'ai reçue par mail qu'en accord avec son auteur.
Le mail d'Yvon Harmegnies par ex. (voir la fameuse histoire des "chaussettes"), je l'ai publié et j'avais le droit. Car il ne m'avait pas dit de ne pas le publier. C'est aussi simple que ça.

BREF.

J'espère toutefois qu'il acceptera les demandes que je viens de lui envoyer (n'insistez pas, vous ne saurez rien) :)

Voilà, voilà, en conclusion, je dirai que Mr Tachenion a réussi, en très peu de temps, à montrer à tous ceux qui n'y croyaient pas encore que, maintenant, au PS dourois, c'est lui le boss. Sur internet, on dirait qu'il a créé un buzz. Dans son langage, on appelle ça un "Recours sur pied de l'article L4131-5 du décret du 1r juin 2006 modifiant le livre Ier de la 4e partie du code de la démocratie locale". :)

Mais à présent, au jeu du ping-pong juridique, il a une "plainte pour diffamation" aux fesses ! :)

C'est marrant la politique, c'est marrant ! Et qui a dit qu'à Dour, il ne s'y passait jamais rien ?


* en rapport avec la 'vraie' journée du ... cornouiller. Jeu de mot, je rajoute 100 francs dans le nourin :)