Avec ce titre accrocheur, ne pensez pas que je vais vous parler de ma vie sexuelle (je ne suis pas comme eMich qui, d'après sa femme hier soir encore, n'a plus qu'une seule queue de cheval depuis qu'il s'est coupé les cheveux! :)).
Bref, bref.
Hier, j'ai acheté un cervelas de cheval (wouaw, tu parles d'un truc, ça mérite bien un blog ça !). Du moins, je pensais que c'était un cervelas de cheval jusqu'au moment où j'ai aperçu une belle poche remplie de (bonne) graisse bien ... graisseuse (désolé, j'ai rien trouvé d'autre).
Tel un ado découvrant ce qu'il a entre les jambes, j'observe, je tâte la chose, j'appuie un peu plus fort et pouf ! le cervelas qui... éjacule. Bin ouai, vous appelez ça comment vous ? :)) 'fin bon, si j'éjaculais comme ça, y'aurait un blem :)) (une autre vue dans le photoblog ici)
mon cervelas et moi

Ensuite j'ai retiré la peau (qui a dit 'décalotté' ? pfffh, c'est petit ça, vraiment je serai pas fier à vot' place)
moi et mon cervelas

Regardez-moi ce travail ! Ca ne vous donne pas envie d'en manger vous ? Moi... oui ! :D
moi et mon cervelas

Et je l'ai découpé. Et mangé. Et j'en ai filé un bout à mon fien-fien qui lui n'en a pas voulu.
Allez voir dans le vidéoblog ici. :))

Tout ça pour vous dire que je déclare que le 22 août sera dorénavant, pour moi, la Saint-Cervelas-De-Cheval !
Après la fête du Vitoulet le 15zoulk, fallait bien une ôde au cervelas de cheval non ?

Dans chaque blog, aujourd'hui, je célèbre le cervelas de cheval. Dans l'audioblog aussi... si, si ! :))))